Régimes, le cercle vicieux

Ca commence souvent à l’adolescence, voire même un peu avant. Une silhouette qui ne plait pas à notre entourage ou qu’on ne trouve pas conforme aux magazines qu’on achète. Un mal-être régulier lorsqu’on voit ses copines « bien foutues » qui peuvent tout porter alors que nous, non. Alors on commence à faire attention à ce qu’on mange, à regarder différemment les aliments, certains sont « bons », d’autres sont « mauvais ». On a entendu que l’ananas fait maigrir, que l’avocat fait grossir, que les féculents c’est mal et qu’il y a des poudres qui peuvent aider à perdre du poids. Bref, le piège commence à se refermer.

Ce cercle va se poursuivre pendant de nombreuses années et va nous entourer de plus en plus, resserrer son étreinte autour de notre ventre qui, lui, s’enrobe. La courbe est inversement proportionnelle entre les restrictions qu’on s’inflige et le poids qu’on prend au fil des années. Etait-ce bien là l’objectif ?

Devenu adulte, on oscille entre régimes, lâcher prise, déprime et balance sympa/pas sympa. Parfois on a des enfants, une fille tiens, qui regarde notre danse endiablée avec la balance, notre façon de cacher nos formes, de parler de notre corps… Premier modèle féminin, maman montre un rapport au corps qui n’est pas sain et sa fille se l’approprie comme quelque chose de logique, de normal.

La prévention, c’est aussi cela. C’est se demander ce que je veux transmettre comme image autour de moi, de ma famille, de mes amis. La prévention c’est aussi d’accepter son corps, de voir sa beauté pour que les plus jeunes voient notre regard bienveillant envers tous les corps.

Ainsi, en acceptant mon corps tel qu’il est aujourd’hui, avec son histoire, je transmets des valeurs de bienveillance dont on peut manquer parfois. J’ai aussi un discours plus valorisant sur moi, de confiance en soi accrue que je peux transmettre.

Dans la prévention nutritionnelle, il y a le bien manger, l’équilibre alimentaire certes, mais il y a aussi la vision de son corps comme d’un tout avec l’esprit, un corps qui n’est pas parfait mais qui a de nombreux atouts à mettre en avant. Un corps qu’il faut entretenir, apprécié à sa juste valeur pour qu’il nous le rende.

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *