Podcast #2 : faim ou envie de manger ?

Faim ? Envie de manger ? Quelques astuces pour savoir différencier les 2 et des conseils pour moins se prendre la tête !


Temps d’écoute : 6 min 50

Aujourd’hui j’avais envie d’aborder avec toi la différence entre la faim et l’envie de manger. Lorsque je reçois des personnes en consultation, je pause souvent la question « est-ce que vous connaissez la différence entre la faim et l’envie de manger ? » bien entendu tout le monde me répond oui. Oui sur le papier on arrive souvent à bien distinguer les deux.

La faim c’est une réaction physique à un manque de nourriture, j’ai le ventre qui gargouille, je me sens plus faible, mon attention est réduite, je ne pense qu’au prochain repas ! Souvent on ressent la faim quand cela fait plusieurs heures qu’on n’a pas mangé, ce peut être le matin en se levant ou à 12h juste avant le repas. On entend d’ailleurs les ventres des collègues qui gargouillent, bref ça c’est la faim.

Mais l’envie de manger est plus sournoise, elle s’insinue à n’importe quelle heure, qu’on vienne de manger ou que le prochain repas soit dans 1h, le matin, l’après-midi, le soir devant la télé… Elle est partout la fourbe. Souvent l’envie de manger, ne veut pas dire manger n’importe quoi, non, souvent c’est ciblé. J’ai envie de manger du chocolat, du fromage, les gâteaux planqués dans le placard, une raclette, bref j’imagine que tu vois ce que je veux dire.
L’envie de manger ne répond pas aux mêmes codes que la faim, il n’y a pas de code physique (à moins qu’on ait les mains tremblotantes de la droguée du sucre), non l’envie elle est dans la tête, elle correspond à un besoin émotionnel.

Par cette envie de manger, on cherche à éviter des pensées et des émotions pénibles (ennui, anxiété, colère, contrariété…) en faisant appel à de la nourriture.

L’envie de manger prend alors toute la place, elle s’installe, prend ses aises, attrape les popcorns et attends de voir comme tu vas te débrouiller avec ça.

Alors oui, comme tu vas te débrouiller avec ça d’ailleurs ?

Il y a d’une part l’alimentation qui peut aider, et d’autre part la régulation des émotions, les deux sont liés dans un sens et dans l’autre bien évidemment.

Si l’on part de l’alimentation, voici quelques astuces qui peuvent t’aider à réguler tes envies de manger.

  • Si tu manges plus parce que tu es stressée par exemple il est important de manger régulièrement des aliments riches en tryptophane, un acide aminé précurseur de la sérotonine l’hormone du bien-être. Cet acide aminé se trouve notamment dans les œufs, le pain complet, l’avocat ou encore les légumineuses. En en mangent régulièrement on garde un taux suffisant dans l’organisme pour ne pas avoir de coup de mou.
  • Mange suffisamment de glucides. J’entends trop souvent des femmes qui ne mangent plus de glucides de la journée, c’est une erreur car les glucides apportent des sucres lents qui permettent de tenir toute la journée et d’éviter les fringales. Tu peux d’ailleurs privilégier les glucides complets ou semi-complets, riz, pâte, pain, mais aussi les légumineuses riches en fibres et qui calent parfaitement. Et ce à chaque repas.
  • Dors suffisamment, ok là comme ça on dirait que cela n’a rien à voir avec l’alimentation mais en fait dormir suffisamment permet d’être moins fatiguée et donc d’être moins sujette aux craquages et à l’alimentation émotionnelle. On arrive beaucoup mieux à se recentrer et à passer à autre chose.
  • Accorde toi 1 petit carré de chocolat le midi quand tu en a réellement envie (ou de fromage d’ailleurs). Se faire régulièrement des petits plaisirs permet au cerveau de lâcher prise et de ne pas être dans la restriction permanente. C’est pour cela que j’ai du mal avec l’idée du Cheat Meal comme on entend beaucoup. Par ce que le cheat meal c’est l’idée de « je me tiens à carreau 90% du temps et je lache tout 10% du temps en mangeant de la junk food la plupart du temps. Qu’est-ce qu’il se dit le cerveau : privation pendant un temps et craquage au bout d’un moment, alors je vais stocker. Je trouve cette notion non compatible avec l’idée de manger équilibré et d’être bien dans sa vie. On pense toute la semaine au craquage qu’on va faire, en quoi c’est équilibré ?

Par contre, si l’envie vous prend de manger un carré de chocolat, faites le ! Ce peut être le rituel de fin de repas le midi par exemple. Pris régulièrement, si vous avez envie, ce n’est pas ce petit carré de chocolat à 50 kcal qui va vous faire prendre du poids… Par contre, il va vous apporter votre dose de bien-être pour la journée peut être. Un jour vous allez le prendre et peut être que le lendemain vous n’y penserez même pas…

  • Une envie de manger ne dépasse pas les 15 minutes ! C’est important de le savoir pour se dire que ça va passer et que l’heure du prochain repas approche. Alors oui je suis d’accord que lorsqu’on est en plein dedans c’est beaucoup plus difficile de passer à autre chose MAIS 15 minutes ce peut être l’occasion de faire un tour sur internet, d’écouter un podcast, d’aller chercher le courrier, de boire un thé, de papoter avec sa collègue… et hop on sera passé à autre chose J


Faim et envie de manger sont donc bien différent, au même titre qu’il est parfois difficile de reconnaître sa satiété, mais ce sera l’objet d’un prochain podcast !

A bientôt et n’hésite pas à partager si cela t’a plu !

2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *