Le repas du condamné

Allez dernier gâteau, dernier morceau de fromage, dernier resto…

Dernier avant quoi ? Avant le régime bien sûr !

Qui n’a jamais fait ce dernier repas du condamné ? Condamné à la diét, condamné à ne manger que des repas insipides pendant plusieurs jours pour perdre 2kg d’eau (repris très vite ensuite) ?

J’en ai fait des tonnes.

Des tonnes, tous les lundis.

Lundi c’est le début de ma nouvelle vie, de ma vie mince et heureuse. Donc ce week-end j’en profite car après ça sera fini la rigolade.

Est-ce que j’ai envie de vivre comme ça tous mes lundis ? Et ressentir l’échec tous les jeudis, vendredis ou lundis suivants ? Non, j’ai arrêté depuis bien longtemps heureusement. Pourtant, sur les réseaux sociaux ou autour de moi, j’entends encore régulièrement ce fameux « lundi je m’y mets ». Comme une sentence, une condamnation à mort presque, le regard résigné. Alors oui lundi on est motivé comme jamais, on a le sourire du vainqueur parce que « pour moi ça va marcher cette fois-ci c’est sûr ». On tient, on ne pense qu’à ça, rien qu’à ça toute cette première journée. On fait un point à 9h, j’ai pas craqué, à 11H, ça va je gère, à 13h,j’ai passé le repas sans souci avec les collègues, à 15h j’ai faim mais je tiens, à 19h, le diner arrive tiens le coup boit de l’eau, à 21h au lit sinon je vais craquer….

Et ainsi de suite.

Donc avant cette fameuse journée, on mange comme jamais, tout ce qu’on va s’interdire très prochainement, tout y passe.

Vous avez déjà ressenti cela ? N’hésitez pas à partager votre expérience, elle pourrait être utile aux autres.


0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *