Corps : Se libérer l’esprit pour quelque chose de constructif

Parler régime, minceur, corps à changer, bourrelet en trop ça peut prendre une vie entière. Je l’ai vu régulièrement en cabinet, beaucoup de femmes passent leur vie au régime. Elles le disent très bien elles-même : je suis un régime à moi toute seule, je connais tout là dessus.

Prise de tête dès le matin, montée sur la balance, baromètre de nos émotions.

• J’ai pris : quelle looseuse je fais.

• J’ai perdu : youpi la vie est belle

Prise de tête à chaque repas, mon collègue me parle je ne l’entends pas, je suis en train de compter mes calories/mes points.

• J’ai réussi à m’y ternir : je suis trop forte

• J’ai « dérapé » : quelle looseuse je fais

Prise de tête à chaque moment de la vie, anniversaire, apéro, raclette : mais pourquoi l’univers m’en veut ? Pourquoi autant d’apéros et d’amis ?

• Je me coupe de ma vie sociale : voilà comme ça tu vas y arriver

• Je profite de la vie : faudra pas t’étonner ma vieille

Une journée résumée dans la vie d’une femme au régime… Vous avez vu la place que cela prend sur le disque dur ? Un paquet. Un paquet de phrases négatives, de ratages, de prises de tête, d’envies mises de côté.

Et si on effaçait le disque dur une bonne fois pour toute ? Et si on lui laissait de la place à des envies plus constructives, plus créatives ? Et si on laissait de la place pour prendre soin de soi et avoir un regard bienveillant sur son corps, ses réussites, ses bonheurs du quotidien ?

0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *